Actualités
Tenez-vous informés des nouvelles du Self Data et du projet MesInfos : retrouvez nos dernières publications, comptes rendus des ateliers/des rencontres, et participez aux événements sur notre blog !

Concept de service « Raconte-moi une histoire… »

IMG_20131112_101729

Auteur : Marine Albarède

Date : 12 novembre 2013



Visualiser les traces que l’on laisse, en ligne et hors ligne, savoir quoi en faire… n’est pas évident. Pourtant, mes données personnelles, mes traces, peuvent raconter de jolies histoires ! « Raconte-moi une histoire » permet d’entrer en contact avec ses traces et ses données avant tout grâce aux histoires que celles-ci raconte ; puis, progressivement, de passer de la contemplation à l’action.

 

Mises en situation

Nathan, 30 ans, consultant, est un adepte du suivi de soi, de ses pratiques, de ses consommations… mais c’est souvent chronophage, peu ludique et manque selon lui d’un grain de folie. Il a découvert et utilise régulièrement « Raconte-moi une histoire… » parce que cela lui permet non seulement de créer des récits à partir de ses traces en ligne, mais aussi et surtout parce qu’il peut sur cette base bénéficier d’un service de coaching, pour atteindre ses objectifs, même les plus anecdotiques (passer moins de temps sur Facebook, envoyer moins de sms…). Et puis il peut partager les visualisations avec ses amis

 

Jeanne, 50 ans, est assez peu à l’aise avec les nouvelles technologies et la thématique des données, mais souhaiterait s’y mettre, notamment parce que c’est le dada de son nouveau compagnon. Elle a bien sûr entendu parler de la question des données personnelles avec les affaires PRISM et autres, mais ne sait pas exactement ce que cela recouvre… Avec « Raconte-moi une histoire… », l’entrée dans le sujet s’est faite en douceur : elle a d’abord pu visualiser un petit récit construit sur ses traces en ligne, ce qui lui a donné envie d’y revenir, de tenter d’autres croisement, de construire d’autres histoires, et d’aller regarder plus loin, en explorant les usages qui peuvent être faits de ses données…

Scénario dans la plate-forme de l’expérimentation MesInfos

  • Nathan se connecte pour la première fois à l’application, via la plateforme MesInfos ; lorsqu’il a installé l’application, il a vu quelles données seraient utilisées par l’application.
  • Lors de cette première connexion, à l’accueil, l’application lui propose automatiquement de regarder une petite vidéo, une petite histoire de ce qu’il se passe en ce moment autour de moi… un second petit film lui propose une histoire sur le « temps qu’il a passé » à faire diverses choses cette semaine : le temps passé à surfer sur le web, à regarder des films, en mobilité, à faire des courses… ça attise sa curiosité, et lui donne envie d’aller voir un peu plus loin…
  • Il peut ensuite choisir d’autres petites vidéos ou animations, en choisissant cette fois la thématique d’entrée : ses relations avec les organisations, ses déplacements… à la fois à un temps T précis, et leur évolution à travers le temps, et me propose des « déductions, » des corrélations.
  • Lorsqu’un film a été créé et visionné, l’utilisateur peut choisir d’aller plus loin : non seulement en zoomant, mais aussi en allant voir les données derrière le film, qui ont permis de le construire.
  • Une option propose de rejouer le film avec un angle différent, pour introduire de l’inattendu, du ludique : en enlevant certaines sources de données qui ont permis de construire le film, au regard de ses données d’achat, des données météo, à la façon de Brad Pitt, d’Angela Merkel…
  • Le service propose deux autres fonctions :
    • Une fonction de coaching : l’application propose de se fixer des objectifs, et de visualiser l’écart entre ces objectifs et ses pratiques réelles ; on peut également demander des alertes pour un meilleur suivi.
    • Une fonction « sociale » permet de se comparer à d’autres, toujours de façon visuelle : comparer ses films, mais aussi comparer ses traces, ses courbes…

 

IMG_20131108_165706

Les fonctionnalités en détail

  • Du storytelling à partir de mes données (mes dépenses, mes achats, mes déplacements, actuellement et depuis un mois…)
  • Zoom + aperçu des données « derrière les histoires »
  • Création de filtre, de croisements, d’histoires nouvelles sur la base de ses données, y compris des histoires surprenantes, ludiques
  • Coaching : pouvoir se fixer des objectifs sur la base de ses données et observer grâce à de petites histoires où on est réellement
  • Comparaison : se comparer à d’autres

A qui ce service s’adresse-t-il ?

  • Aux personnes peu sensibilisées aux questions de données
  • Aux individus souhaitant mieux se connaître

Bénéfices utilisateurs

  • Permettre une sensibilisation, une prise en main progressive de ses données
  • Explorer le potentiel de ses propres données
  • Constituer une mémoire « sensbile » à partir de ses traces
  • Se fixer et suivre des objectifs

Données utilisées

Un grand nombre de données peut être utilisé, et raconter des histoires multiples, et ce d’autant plus lorsqu’elles sont croisées :

  • Marque
  • Transactions
  • Achats, historiques des tickets de caisse
  • VOD
  • Navigation Web
  • Interactions sociales : téléphone, texto, mail…
  • Déplacements : géolocalisation, web
  • Agenda

Et éventuellement :

  • « Quantified self » : données issues de ses appareils de mesure
  • Données externes personnelles (ex. mur Facebook, flux Twitter) et publiques (ex. météo, news)

En quoi ce service est-il innovant ?

  • Ce service propose de mieux se connaître, mais va au-delà du simple tableau de bord. Il me raconte des histoires, des histoires qui me parlent, des histoires utiles, qui m’en apprennent sur moi, voire des histoires étonnantes, absurdes, amusantes, selon les croisements.
  • Ce service ne s’adresse pas qu’à un public de « geek » : l’entrée par histoires, par vidéos, attise d’abord la curiosité, avant de susciter l’intérêt et l’envie de découvrir les traces, de les manipuler autrement.

Quels modèles économiques ?

Restent à définir…

 

IMG_20131108_165725





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>