Découvrez
l'expérimentation

A propos

MesInfos est un projet comprenant une expérimentation unique au monde : 8 très grandes entreprises ont fait l’expérience de restituer à 300 testeurs volontaires les données dont elles disposent sur eux. Le Concours MesInfos, ouvert du 15 novembre 2013 au 31 mars 2014 visait à récompenser les meilleures applications autour de ces données.

Les enseignements

L’expérimentation MesInfos a permis de mettre à jour de nombreux défis qui seront explorés pendant la saison 3. Ici nous vous proposons un premier regard sur les grands enseignements de l’expérimentation, ainsi que le lien vers la synthèse de l’expérimentation et le rapport de recherche.

Les services

Pendant l’expérimentation, un grand nombre de services ont été imaginés, prototypés et certains ont été primés lors du concours MesInfos. Retrouvez tous les services et les données qu’ils ont pu utiliser ainsi que les lauréats !


A Propos
L'expérimentation en Bref

300 consommateurs volontaires se sont emparés de leurs données personnelles et en ont imaginé de nouveaux usages ;

8 grandes entreprises partenaires ont contribué au projet : 6 d’entre elles ont transmis aux testeurs leurs données personnelles de manière sécurisée : AXA (assurance), Banque Postale, Crédit Coopératif, Société Générale (banque), Intermarché (distribution), Orange (télécoms). Solocal Group a pris une part active à la conception de services destinés aux testeurs. Google est intervenu au travers de son service Google Takeout.
5 millions de données structurées (relevé bancaire, géolocalisation, ticket de caisse, journal d’appel) ;
18 applications imaginées par des startups, des équipes d’étudiants et des développeurs indépendants ont été testées par les consommateurs ; plus d’une cinquantaine de concepts scénarisés et illustrés.
1 équipe de chercheurs a suivi l’expérimentation, également menée sous la supervision de la CNIL, et avec l’appui des pouvoirs publics
6 prototypes et 3 concepts d’applications ont été récompensés par le concours MesInfos, ainsi que 2 projets récompensés par des prix partenaires
Une plateforme personnelle de données mise en place pour la durée de l’expérimentation.

Les enseignements

Pour en savoir plus sur les enseignements : La synthèse de l’expérimentation + Rapport de recherche tome 3

Du côté des utilisateurs

Les individus sont assez conscients de ce qu’il advient de leurs données personnelles. Ils s’en inquiètent… mais n’agissent pas nécessairement pour se protéger.
Pour les individus, les “données personnelles” sont un concept abstrait. Le chemin vers le Self Data passe par les services et les usages.
Les données personnelles ne sont pas nécessairement individuelles : elles sont aussi, très souvent, familiales et sociales.
Plus on a confiance dans sa capacité à maîtriser ses données, plus facilement on s’engage dans l’échange de données avec des organisations.

 

Du côté des détenteurs de données

Les systèmes d’information des entreprises ne sont pas prêts pour partager les données avec les clients ou usagers
La restitution des données personnelles est un projet innovant transverse et continu pour les détenteurs de données
Le retour des données personnelles aux individus intéresse deux types d’”utilisateurs” dont il faut comprendre les besoins : les individus, bien sûr, et les “réutilisateurs”, ceux qui créeront les applications et les services dont se serviront les individus pour tirer parti de leurs données.

 

Du côté des réutilisateurs

La restitution des données personnelles ouvre un nouveau continent d’innovation à long terme, mais celui-ci demeure inexploré et les perspectives de marché les plus importantes sont encore éloignées.
Les entrepreneurs n’ont pas encore pris l’habitude d’imaginer des services fondés sur les données à destination des individus plutôt que des organisations.
La valeur des données est maximale quand elles se croisent avec d’autres données, mais ce n’est pas le premier réflexe des concepteurs d’applications.

Les services

Les 8 mois d’expérimentation ont produit 18 prototypes (pouvant être utilisés par les testeurs avec leurs propres données) ainsi qu’une soixantaine de concepts dont certains ont fait l’objet d’un véritable travail de scénarisation (maquette, scénarios d’usage, business models possibles, perspectives de développement…). Retrouvez dans les pages suivantes :

Les services

La totalité des services conçus, imaginés, prototypés pendant l’expérimentation et des services Self Data déjà sur le marché.

les données

Les détenteurs de données ont transmis aux testeurs des données variées (~40 types différents), de deux sortes : des données de transaction, générées lorsque les individus utilisent les services de leur fournisseur (ticket de caisse, trace de géolocalisation, journal d’appel, relevé de compte bancaire, … ) et des données relatives aux caractéristiques de l’individu (son identité, sa personne et son foyer, ses véhicules, ses contrats, ses revenus, …).

les lauréats du concours

Les lauréats ont été primés lors de la manifestation de clôture de l’expérimentation, le 23 juin. Aux côtés de la remise des prix aux innovateurs, une exposition, des démos, des conférences,…

> Découvrez les lauréats du concours
> Le compte rendu de la clôture de l’expérimentation